mercredi 12 août 2015

LA PLAYLIST GRAND PUBLIC

Alors comme çà le grindcore franc-comtois ou le trve black metal breton ça marche pas à la fête de la musique ? Comment ça ?! Quoi même le rappeur chrétien avait plus de monde devant son stand que toi et tes potos zikos ?

Pas de problèmes, relaxe-toi, une solution existe. Depuis les millions d'années où les groupes de rock dignes de ce nom parcourent la France sans rencontrer le succès escompté, Dame Nature a établi un plan machiavélique pour nous permettre de jouer sans ambages à chaque festival de rue, à chaque communion ou chaque bar-mitzvah -du moins tant qu'elles existeront en France-. Embrasse enfin l'évidence, pour toi il ne reste plus qu'une solution : la playlist kéké ! Oui, oui, c'est avec elle que tu pourras enfin te lever la grosse Émilie qui était avec toi en sport en 4ème. Alors ravale ta fierté, oublie ta créativité et embrasse le néant de la rock culture aseptisée made-in-Frônce !

01. L'homme pressé - Noir Désir


  En tant que groupe de rock en France, il n'y a pas à tortiller du cul, il faut reprendre Noir Désir. T'aimes pas ? On s'en fout, tous les groupes hexagonaux reprennent Noir déz' sans aucune exception, c'est comme ça. 'Le vent nous portera' étant bien trop molle et 'Un autre jour en France' bien trop engagée contre la masse grossissante des frontistes ne reste qu'un homme pressé. Mais pas de panique, personne ne comprend les paroles de celle-ci, l'aspect anti-capitaliste n'a plus aucune importance, ce qui compte c'est de gueuler "Un homme pressé !" et de bien baver les strophes.



02. Un autre monde - Téléphone


  Aux côtés de Noir Déz', j'appelle l'indéboulonnable dinosaure de la génération 80. Alors oui, ce groupe est sans doute une des meilleures choses qui soit arrivée au rock français (un peu comme le boys band de Cantat, le gauchisme en moins) mais des générations de bals populaires et de fêtes de la musique ont fini par avoir la peau de leurs morceaux. Je rêvais d'un autre monde où les kékés ne violeraient pas un des seuls écrins du rock français. Systématiquement.


03. Californication - Red Hot Chili Peppers


  En France on aime le pinard et le fromage mais aussi transpercer le cœur des anglophiles à coup de marteaux-piqueurs. Au rayon "lambda" de la FNAC tu auras certainement remarqué le gros éclaté jaune au-dessus de 'Californication'. Vas-y, je sais que tu en crèves d'envie, détruis une bonne fois pour toute le respect que tu avais pour les Red Hot du temps où ils valaient encore quelque chose. Sérieusement j'ai tellement repris cette merde et vu repris de façon pathétique ce sac de notes que j'ai la gerbe rien que d'en lire le titre aujourd'hui. Fickt euch alle !


 

 

04. Enothing else matters - Metallica

 

  Si t'étais pas une merde sans nom dans un groupe de province qui ne s'en fera jamais un, t'écouterais du trve black metal underground, comme tout le monde. Mais bon vu que toi et tes potes vous avez opté pour l'option baltringues, vous serez bien aise de vouloir intégrer l'hymne international des baltringues, de bien rater les subtilités à la batterie parce que votre batteur compte pas (cet enculé) et de violer le solo à coup de pioches. Et dire que tu te crois chaud de reprendre du Metallichiotte... Comment ça je m'énerve ?




05. Seven Nation Army - The White Stripes

 

 Ton cœur de cible ? Les gros nazes de 30 à 50 ans avec mioches, coup de soleil, embonpoint et tout le bordel. N'oublie jamais les fondamentaux : que des vieux trucs à reprendre, surtout pas de nouveautés ! Il faut que le morceau ait été assez diffusé par les radios généralistes et les pubs de dentifrice pour être sûr de passer inaperçu quand toi et ton groupe jouerez. L'important c'est pas la musique, c'est le cachet pour avoir permis la vente de centaines de saucisses. Et comme toi-même tu n'es plus de la prime jeunesse (sinon tu jouerais pas du rock...) offre-toi ce plaisir coupable, de toutes façons, tout le monde s'en fout.




06. Won't get fooled again - The Who


 Juste parce qu'une série ricaine mercantile à chier a osé dépoussiérer une piste des Who (Dieu les bénisse),  vous vous précipitez comme tous les autres blaireaux sur  Partoche dans le but de fournir à votre public de paumés ordinairement avachis devant M6 une version fadasse au possible. Non vous n'aurez pas  le regard qui tue en enlevant vos lunettes de soleil juste parce que vous massacrez un de ces rares groupes qui valaient la peine d'être écoutés jadis... La prochaine fois ça sera quoi, hein je te le demande ? 'Whole lotta love' ?!




07. Antisocial - Trust


  Après tant de kékéteries il est nécessaire de montrer que vous êtres de sacrés sacripants et que même si vous courez après les likes sur Facebook, vous êtes des rebelles, des vrais. Pour celà pas de secret, 'Antisocial' de Trust est LE morceau qu'il vous faut. Attention, c'est plus difficile que ça en a l'air, on ne se rend pas bien compte du truc en streamant Youtube, donc veillez à bien changer les tonalités, à escamoter le solo et à ne pas respecter les cassures rythmiques. Autrement vous seriez autre chose qu'un groupe de reprise merdique, et ce n'est pas ce que vous recherchez, non, non.




08. Highway to Hell - AC/DC


  On vous a déjà dit comment la Terre tournait sur elle-même ? La gravitation universelle ? Bien sûr que non, athées impies ! Le véritable moteur de notre planète c'est Bon Scott qui se retourne dans sa tombe à chaque reprise pourrie d' 'Highway to Hell'. Source indéfectible vu le nombre de groupes massacrant son hymne QUOTIDIENNEMENT. Alors participe à la bonne marche universelle, reprends ce morceau et rate-le comme un vrai musicien !

 

 

 

09. Jeune et con - Damien Saez

 

  Tu veux toujours baiser Émilie (paragraphe un dugland...) ? Hé bien balance-lui la chanson qu'elle attend depuis le début de ton set merdique ! Comme toutes les connasses blanches entre 23 et 33 ans Émilie adore cette chanson avec un chanteur trop beau (inaccessible et fragile, tu vois le genre, trop craquant) et des paroles qui lui donnent envie de se faire du mal tellement elle était conne de "profiter de la vie" comme elle l'a fait en buvant et fumant. Avant de boire et fumer "une toute dernière fois". Alors vas-y fonce, Jean-Didier, votre chanteur de 40 piges va faire de son mieux pour la faire mouiller. Vraiment sympa ce JD...





Par contre n'abuse pas, ne reprends pas du Kyo, t'as encore un minimum d'estime de toi, hein.


10. Zombie - Cranberries


  Ami musicien sais-tu ce qui manquait à cette playlist galvaudée jusqu'à la moelle ? Des trucs vus, revus et 1000 fois revus ! Alors pourquoi être originaux, hein, autant prendre LE morceau qu'on apprend à jouer 15 jours après avoir acheté son premier Rock Mag, hein ? Détends toi du gland personne ne fait plus attention au message politique, apparemment trop puissant pour vous bande de brêles. C'est sûr que comme y a pas de pétrole et de meusslimes qui s'explosent c'est tout de suite mon vendeur pour BFM/ZOG/PS et leurs laquais qui te nourrissent le tas de chair flasque qu'on appelle cerveau (localisé en haut sous tes cheveux pour mémoire).  Vous me dégoûtez tellement que je vais aller me branler sous ma couette en pleurant avec 'Comfortably numb' en toile sonore. Monde de merde.



  Bon allez, je suis pas comme ça, puisque je joue dans un groupe punk de Normandie, du nom charmant de Glaviot, je vais te filer notre playlist que l'on s'escrime à bosser tous les mardis et les jeudis, pour peaufiner notre set avant le grand jour dans le bar de Blainville-sur-Orne. Histoire que t'ailles te coucher moins con, et que t'es une idée de ce que ça fait quand on a pas des goûts de merde.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles aléatoires

Blogger