mardi 21 janvier 2014

ANDERS ODER ARTIG - SPLASH

(2009)


  Splash... Un nom qui ne représente pas grand-chose, hormis peut-être un des programmes les plus cons de l'audiovisuel depuis l'avénement de la RAI. Il se trouve que musicalement il n'a été utilisé que par une formation peu connue, ayant pour seul fait d'arme notable un des morceaux les plus percutants sur l'excellente compil qu'est Schlachtrufe BRD 8è édition. Groupe a la durée de vie éphémère, sur lequel je n'ai aucune information en dehors du support audio, on fraye dans le genre vraiment, mais alors vraiment, underground. Un post qui devrait m'assurer peut-être 4 vues seulement mais qu'importe.

  On découvre sur la galette  11 pistes formatées selon la recette classique couplet/refrain certes simples mais dont les passages les plus inspirés resteront dans votre inconscient un bon moment (Freiheit, Chaos und A-narchie !). Dans la lignée du punk des années 90, m'ayant fait parfois pensé au meilleur de la Californie au tournant des années 80 et 90, le son est des plus faciles d'accès, emmené par une section rythmique à l'aise dans le mid-tempo. Réminiscents des anciens Bad Religion et des premiers Offspring, les Allemands  ne dénotent pourtant pas non plus tout à fait des produits de la République Fédérale et de ses produits punk-rock voire pop-punk qui connurent un succès moindre. Si la priorité est donnée à l'énergie et au feeling, une certaine technicité se dégage parfois des compositions tant à la batterie dont j'apprécie vraiment le jeu, qu'au niveau de la guitare soliste nous plongeant à l'occasion dans des breaks quasi-grunge ou proposant des solis de bonne facture.

  Le chanteur est exemplairement supporté par les instruments et celà lui permet d'officier sur un boulevard, déclamant avec la voix adéquate ses couplets souvent accrocheurs. Sale mais pas trop, semblant venir du caniveau mais encore écoutable par le grand public, on a droit a ici à un juste-milieu faisant mouche. Les refrains-slogans sont martelés comme il le faut, et sont des plus efficaces avec ou sans chœurs. Excellente prestation. Au niveau du son il n'y a donc  absolument rien à redire, mais les bonnes choses sont également au rendez-vous concernant  l'attitude et les textes. On se retrouve ici en plein cœur de l'éthos deutschpunk classique entre les classiques.  Haine des nazis, de l’État, questionnements personnels, défiance envers la société mêlée d'un brin de pessimisme. Que du bon, là aussi aucun point noir majeur !

  Au final, un album sans prétention par un groupe qui n'a pas fait date, malheureusement. Et pourtant il contient certains morceaux qui déboitent. Recommandé aux amateurs (peu nombreux) du genre, sans modération, un album quasiment parfait dans son style.






Recommandé parmi un ensemble où tout est bon :
-'Terror TV'
-'Halts Maul'
-'Wir haben Zeit', aux allures de Tehran par Offspring, jvous jure.
-'Deutschland'
-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles aléatoires

Blogger