lundi 17 juin 2013

PAULI - RANTANPLAN

(2013)


  Salut la masse, devinez de quoi on va parler aujourd'hui ? D'un disque allemand !  Surprise ! Et plus particulièrement d'un disque de punk allemand ! Incroyable, non ?
Rantanplan (oui, un groupe a osé s'appeler comme çà) est une formation fondée à la fin des années 90, affichant une discographie qui devient conséquente. Ces Hambourgeois officient le plus souvent dans un ska-punk bourré de trompettes , avec des textes plutôt humoro-anarchistes. Hormis les trompettes que des bonnes choses, en résumé.

  Mais si j'avais envie d'écrire un article des plus professionnels sur cet album ce n'était pas pour vous rappeler  que le chien est le meilleur ami de l'homme évolué ou que Hambourg, cité du vice, regorge de groupes rock alimentant régulièrement la hype allemande.  Comme Hgich.t. par exemple. Non, j'avais envie de le faire parce qu'il tourne en boucle en ce moment sur mon Mac.

  Les 14 pistes proposées ici sont bien pensées, abouties, avec une production des plus correctes. Mais surtout l'album est complet et varié, tant au niveau du ton employé, de la tonalité de chaque morceau et du style joué entre deutschpunk, pop et ska. Environ une moitié des titres fait la part belle au punk rock racé ne laissant les cuivres qu'en arrière-plan, en accompagnement.
  L'énergie et une bonne dose de disto sont donc bien au rendez-vous, même si n'amenant pas le schmilblick dans de nouvelles directions.  Une certaine spontanéité et une "technicité" parfois inattendue s'invitent aussi au gré des morceaux, rappelant Alarmsignal et consorts.
Enfin certains des morceaux, à l'image de 'Schlepper', sont plus convenus et plus pop.
 On a donc pas de pistes purement ska, mais l'ensemble est festif, léger et avec un son chaud.

  Au niveau des textes, qui n'emploient pas de locutions dialectales, le groupe se montre plein de ressources et nous parle, grosso modo, d'un peu tout mais avec un second degré ironique patent et une orientation anarchisante. Cependant une des constantes au milieu de ce fourre-tout est l'attachement du quatuor à leur ville qui transparait tout du long.
  Le chant par contre est très allemand, voire nord-allemand, et n'est par moment pas des plus cools, et ce même si plusieurs membres s'y attellent. On aura par ailleurs, à l'occasion, quelques incartades "hip-hopoides"  bienvenues.

  Au final, un groupe de ska-punk jouant plus de punk que de ska qui nous livre une bonne petite galette sentant bon les algues, la sueur et la bière.
Et en plus, ça donne envie de relire Lucky Luke et de se baigner dans l'Alster.




Mention spéciale au clip résumant toute une vie de bonne musique. Si vous connaissez la moitié des skeuds présentés ici, j'envisage votre venue comme co-rédacteur/ -trice très sérieusement.

Recommandé :

-'Wir sind nicht die Onkelz', une petite tuerie.
-'Willensweg', une des plus ska de l'album
-'Die Chuck Norris Garantie'
-'Onkel Otto's Hamburger Fernstersturz'
-'Luxusjammern', la plus rentre-dedans avec un break beton.
-'Fass die Uhr nicht an'

1 commentaire:

  1. Conquise. :) Je viens seulement de le récupérer, mais je sens qu'il va avoir la place belle dans mes folders du moment. :)Un ptit moment déjà que j'avais lu l'article, écouté "Wir sind nicht die Onkelz", mais trop occupée à peaufiner mon Terrorgruppe (une vraie tare, j'me sens obligée de tout potasser, tout traduire, cerner l'entourage etc... quand j'attaque un nouveau groupe, Terrorgruppe me donne encore beaucoup de fil à retordre mais je regrette pas mon choix :) ), trop occupée ailleurs donc j'avais laissé ça pour plus tard. Et plus tard fut aujourd'hui. Cuivres particulièrement bien dosés en effet, présents mais juste ce qu'il faut, mélodies franchement très sympa, rien de trop répétitif qui me rendrait incapable de distinguer tel morceau de tel autre d'entrée de jeu, bref, un album qui va certainement tourner en boucle et user mon entourage, encore. C'est une première impression, à voir après plusieurs écoutes, mais je pense que je peut aisement y trouver mon bonheur. Merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer

Articles aléatoires

Blogger