dimanche 16 décembre 2012

HARDCORE HOOLIGAN - THE BUSINESS

(2003)

  Après un article traitant du rap de hooligan allemand, difficile de ne pas succomber à la tentation de se pencher sur la version originale, le rock de hooligan. Et en la matière ce sont encore les Anglais les meilleurs. Les productions de punk et Oi! anglaises ne sont depuis bien longtemps plus au niveau de jadis, on est d'accord, mais de temps à autre une bonne piqûre de rappel fait surface.
C'est le cas avec The Business, un groupe des premières années du punk qui en est à sa deuxième vie et s'impose un peu comme le gardien du temple.

  Musicalement, on est en plein dans le trip musical "british hooligan". Plus on ne peut pas. Ce rock simple -pas de changement de tempos de malade, on reste sur du linéaire-, mâtiné de punk et de classiques de pub, fait mouche sur presque tous les morceaux.
Techniquement c'est souvent faible, mais la touche rock fait son effet et rend l'ensemble bien old school, presque réconfortant. Et il reste aussi l'énergie, comme aux premiers jours de 1977.
Toutes les pistes ne se valent pas en terme d’agression sonore et de vélocité, conférant à l'album une toute relative variété et on pourra même trouver une plaisante ballade du  doux nom de 'No one likes us'. 

  Les mélodies, comme les solis, sont simples mais vous resterons dans la tête en moins de deux.
Micky Fitz et ses collègues, avec leurs choeurs, leurs sing-alongs et pour le frontman une voix bien british éraillée et puant le fond de bar un samedi soir, vous marqueront chacune des 13 pistes dans votre esprit pour un bon moment.

  Au niveau des paroles on retrouve, bien plus encore qu'au niveau musical, un aspect "bas du front". Aucune subtilité, ce sont des hymnes de supporters, d'Arsenal ou de l'équipe nationale, on est pas là pour faire dans la dentelle. Les morceaux glorifiant Bobby More ou descendant Maradona ('Maradona you're shit !') et l'Argentine nous ramènent bien des années en arrière. Le tout avec un mauvaise foi à toute épreuve.

  Au final, si vous vous êtes dans une certaine nostalgie du son "hooligan" à l'ancienne, comme dans les 80s, précipitez vous dessus.




Le top :
-'England 5, Germany 1'
-'Hardcore hooligan'
-'Saturday's night heroes'
-Terrace lost his soul' aux accents pistoliens
-'No one likes us'
-Don't cry for me Argentina' juste génialement de mauvais goût

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles aléatoires

Blogger